TFGA 19

TFGA #19 : Nos amies les bêtes


Le jeu vidéo n’est pas qu’une affaire humaine ! Que ce soit en tant que compagnons ou héros, les animaux ont une place de choix dans certaines licences. Et ils sont ce mois-ci à l’honneur pour la 19ème édition des TFGA ! Ayant déserté ce rendez-vous depuis la 7ème édition (honte à moi), un petit rappel s’impose : chaque mois, Alexandre du blog Alex-Effect lance un thème consacré aux jeux vidéo. A chacun ensuite de livrer son classement. C’est l’occasion de découvrir de nouveaux jeux et surtout de nouveaux blogs à explorer ! 

5 – Tail Concerto, petits accrochages entre chiens et chats

Ce top était l’occasion rêvée pour évoquer un jeu que j’adorais lorsque j’étais plus jeune : Tail concerto. Dans un univers peuplé de chats et de chiens, on incarne Waffle (oui… Waffle), un chien policier, à bord de son dirigeable, et qui se déplace grâce à une sorte de mecha steampunk une fois sur la terre ferme. J’ai été fortement marquée par les combats contre les Chats Noirs (un vilain gang qui envoie des chatons pour semer la terreur en ville, tremblez !), dont la montgolfière est en forme de tête de chat géante. Avec son univers digne d’un Ghibli, ses personnages attachants et ses graphismes super mignons, ce jeu a laissé une empreinte nostalgique sur la gaga d’animaux que je suis.

tail-concerto-playstation-ps1-032

4 – Repede, le loyal compagnon (Tales of Vesperia)

Encore un canidé au look super classe dans ce classement, mais que voulez-vous ! La licence des Tales of met souvent en scène des chiens, comme Noïshe et Tenebrae de Tales of Symphonia I et II. Ce sont deux personnages que j’aime beaucoup, mais Repede, qui apparaît dans Tales of Vesperia, est le seul à être jouable et à faire partie intégrante de l’équipe ! Il forme un duo d’enfer avec son partenaire Yuri (leurs « conversations » sont toujours très drôles), avec qui il partage un lien très fort. Il n’est pas très avenant avec les autres personnages, mais une fois sa confiance gagnée, Repede est un compagnon loyal. Je l’ai de suite adoré avec sa cicatrice et son allure mi-pirate mi-dandy avec sa pipe dans la gueule. Et surtout, Repede est capable de manier une dague, en plus d’être extrêmement rapide et puissant ! Si ce n’est pas la grande classe, ça …

Yuri_repede
Repede (1)

 

3 – Fox McCloud, le renard de l’espace (Star Fox)

Il est d’actualité de parler de Fox, ce renard anthropomorphe qui arpente l’espace à bord de son Arwing. J’ai craqué pour ce personnage et son équipage haut en couleurs grâce à Star Fox 64 et à Star Fox Adventure sur GameCube, un jeu d’action-aventure qui n’a pas grand chose à voir avec les autres jeux de la licence, mais très chouette dans son genre et qui permet de mieux connaître notre ami goupil et son univers. Sa présence dans les jeux Super Smash Bros. en a définitivement fait un personnage mythique à mes yeux. J’ai hâte de découvrir le nouveau Star Fox Zero et de retrouver Fox, Falco, Peppy et Slippy et de démonter sa face de compote à Andross.

Star-Fox-2 (1)

2 – Montblanc, l’adorable Mog de Final Fantasy

Final Fantasy et les animaux, c’est une histoire qui dure … Entre les Chocobos, les Mogs, ou encore l’adorable Carbuncle, les amoureux des animaux ne sont pas en reste. Et si chacun d’eux est marquant à sa manière, j’ai un faible pour les Mogs, ces créatures aux allures de chauve-souris et particulièrement pour Montblanc de Final Fantasy Tactics Advance (oui, je vous rabattrai les oreilles avec ce jeu pour toujours). Il est également présent dans Final Fantasy Tactics A2 et Final Fantasy XII, mais je n’ai jamais eu l’occasion de jouer à ces jeux. Montblanc est un adorable petit Mog : il partage avec ses confrères leur apparence caractéristique, et a lui aussi la  manie de conclure chacune de ses phrases par « Kupo ».  C’est un mage très puissant, qui peut très vite devenir indispensable dans l’équipe, et un ami précieux pour le héros, Marche. (source du fanart)

montblanc

1 – Epona, l’indétrônable destrier (The Legend of Zelda)

Évident, mais il serait sacrilège de ne pas évoquer Epona, le fidèle destrier de Link. Traverser la plaine d’Hyrule sur son dos dans Ocarina of Time reste l’un de mes souvenirs les plus impérissables (oui, c’était beaucoup plus marrant de se balader et d’aller à la pêche que de sauver l’univers, non ?). Même si ce monde n’était, au final, pas si grand que cela, cette impression d’immensité et de magie en le traversant ne m’a jamais vraiment quittée. Et tout cela, c’est un peu grâce à Epona, cette petite jument au caractère bien trempé que l’on rencontre au Ranch Lon Lon. Et quelle classe lorsqu’elle franchit le pont cassé dans la vallée Gerudo. Un grand moment d’équitation… Bref, quel bonheur que de la retrouver dans Majora’s Mask, puis dans Twilight Princess ! Et bien sûr, je rêve du jour où l’on pourra chevaucher Epona dans Zelda Wii U et ses décors, qui s’annoncent immenses.

ocarina-of-time-zelda-wii-u

C’est tout pour aujourd’hui ! Ce ne fut pas une mince affaire que de rédiger ce classement, tant j’avais d’idées … Pokémon, Crash, Yoshi, Nanaki de FFVII, ou bien d’autres compagnons poilus auraient également mérité leur place dans ce top. Mais ceux-ci sont, après réflexion, ceux pour qui j’ai le plus d’affection. N’hésitez pas à participer, vous aussi, aux TFGA !

Oiseau de nuit créatif et dans la lune, accro à la théine. Grande adoratrice de la licence The Legend of Zelda et de RPG (The Witcher, NieR, Fire Emblem), j’aime également me perdre dans un bon livre.

Laisser un commentaire

4 commentaires sur “TFGA #19 : Nos amies les bêtes