pvz

Plants VS Zombies 2 : à vos cerveaux !


On ne change pas une recette à succès, mais on lui ajoute de nombreuses nouveautés ! C’est un peu le crédo de ce nouvel opus de Plants VS. Zombies. Le premier était une petite merveille : un univers décalé, un gameplay bien pensé, le tout accompagné de musiques agréables et d’une direction artistique soignée. Plants Vs. Zombie 2 : It’s about time est-il le digne héritier du premier opus ?

Rendez moi mon taco !

Si vous avez aimé le premier opus, vous ne serez pas perdus. Le scénario est toujours aussi … loufoque ? Dave le Dingo décide de fabriquer une machine à remonter le temps pour savourer de nouveau le délicieux taco qu’il vient d’engloutir. Un prétexte pour visiter des univers passés et rencontrer de nouveaux zombies. Absurde, vous dites ? On parle tout de même d’un jeu qui fait s’opposer d’innocentes (mais redoutables !) petites fleurs à des zombies sanguinaires (mais un peu stupides.) Ce côté décalé est indéniablement un point fort du jeu, et cet esprit n’a pas été trahi dans le deuxième opus.

pvz2_ss2

Des nouveautés intéressantes !

1372765634_Plants-VS-Zombies-3Un de ses points forts, c’est qu’il est plus difficile que le premier. Vous devrez en effet refaire les niveaux déjà achevés pour récupérer des étoiles, celles-ci étant indispensables pour passer dans le monde suivant. Chaque niveau est ainsi repensé avec des contraintes qui vous pousse à revoir votre stratégie (ne pas utiliser de soleil pendant 30 secondes, acquérir tant de soleils en une partie, etc.) et la difficulté se fait sentir ! Ce qui n’est pas pour déplaire, un peu de challenge n’a jamais fait de mal à personne.

De plus, de nouveaux zombies font leur apparition! (Le capitaine pirate, les zombies momies et bien d’autres) ainsi que de nouveaux mécanismes de jeu rendus possibles par les différents univers, très sympathiques, avec chacun leurs décors, ambiances, musiques et caractéristiques (Le monde des Pirates, l’Egypte ancienne et le Far West). On espère qu’une mise à jour prochaine viendra ajouter de nouveaux univers à explorerEnfin, un système de turbo, véritable machine à tuer du zombie, permet de terminer les niveaux à vitesse grand V.

 

Money, money, money …

On regrettera l’abus concernant les achats intégrés. Si EA ne nous pousse certes pas directement à l’achat, force est constater que la difficulté de certains passages du jeu a été volontairement augmentée pour nous pousser à mettre la main au portefeuille… Par exemple, certaines plantes très utiles dans le 1er opus telle que le pistopois de glace ou l’écraseur ne sont disponibles qu’à l’achat . Mais il ne faut pas oublier que ce nouvel épisode est en Free to play, donc ceci explique cela … Et puis, le jeu serait-il aussi amusant si il n’était pas aussi dur à certains moments ? Libre à chacun de se faire son propre avis sur la question. Mais il est tout à fait possible d’évoluer dans le jeu sans dépenser le moindre centime. Mais dans l’esprit, il faut bien avouer que ce n’est pas très flower power tout ça !

Autre déception par rapport au premier épisode, l’absence du jardin, qui apportait un vrai plus à la trame principale et rendait légitime l’économie de pièces. Dans Plants VS. Zombies 2, le magasin ne propose rien de vraiment intéressant à part l’achat de turbos, ce qui est bien dommage …

pvz219

De nouveaux défis et du fun, un jeu à conseiller!

C’est donc une suite à la hauteur du Ier opus qui nous est offert avec Plants VS Zombies 2 : It’s about time. C’est  le moment de ressortir vos stratégies les plus astucieuses pour venir à bout de ces vilains zombies !

_______________
EDIT : Le jeu ayant été mis à jour en décembre, le gameplay décrit dans cet article n’est plus au goût du jour.

Oiseau de nuit créatif et dans la lune, accro à la théine. Grande adoratrice de la licence The Legend of Zelda et de RPG (The Witcher, NieR, Fire Emblem), j’aime également me perdre dans un bon livre.

Laisser un commentaire